• Accueil : Actus
  • Espace Réservé

    Produit

    Actus

    08/10/2012

    Solvéo Energie installe 36 900 panneaux photovoltaïques


    Installés dans les Landes, ces panneaux photovoltaïques ont deux fonctions : produire de la chaleur pour cultiver le ginseng, une plante médicinale très demandée, et lui procurer l'ombre dont elle a besoin.

    Jusque là, Rion-des-Landes (Landes) était surtout connu pour héberger le restaurant de la célèbre cuisinière Maïté. Désormais, la petite commune, qui ne compte que 2 300 habitants, attirera aussi les curieux désireux de découvrir la plus grande toiture photovoltaïque de France, récemment inaugurée par Solvéo Energie (30 millions d'euros de CA en 2011 et 30 salariés), PME basée en Haute-Garonne.

    Le bâtiment s'étend sur 9 ha, soit l'équivalent de 13 terrains de rugby. La toiture est équipée de 36 900 panneaux photovoltaïques du groupe coréen Hanwha, qui offre une puissance énergétique de 8,7 mégawatts. Raccordé au réseau EDF, le site doit fournir 10 millions de kilowattheures par an, ce qui représente la consommation électrique moyenne de 4 000 foyers.

    Un investissement de 33 millions d'euros

    Autre particularité, sous les panneaux solaires, deux agriculteurs vont produire 4 tonnes de ginseng par an, en partenariat avec Ginseng France. Cette plante médicinale asiatique, l'une des plus employées dans le monde, est utilisée pour tonifier l'organisme des personnes fatiguées ou affaiblies et rétablir la capacité de travail physique, de concentration intellectuelle. Mais, sa culture est difficile. Le ginseng ne prospère que dans des zones ombragées. Et il faut attendre quatre années avant de pouvoir moissonner ses plantes. Ce n'est d'ailleurs que la troisième plantation dans tout l'Hexagone.

    Au total, le groupe Solvéo a investi 33 millions d'euros dans ce projet, avec l'aide de Caso Patrimoine et la société Jalliantis. « Ce site est la preuve que l'on peut développer à la fois les énergies renouvelables et l'agriculture locale », met en avant Philippe Pra, directeur commercial de Solvéo Energie, qui espère faire éclore en France cette culture « très prometteuse ». Mais, « pour multiplier de tels projets, nous attendons un signe de l'Etat envers les PME du secteur. Il faut absolument qu'il augmente le tarif du rachat de l'électricité », rappelle-t-il.

    Source : La Tribune

    Produit