• Accueil : Actus
  • Espace Réservé

    Produit

    Actus

    13/09/2012

    87 % des français considèrent que les énergies renouvelables n'ont pas été assez promues


    Selon un sondage réalisé par Mediaprism pour le compte de l'Observatoire sur la responsabilité sociale des entreprises (ORSE), les Français sont 87 % à considérer que les énergies renouvelables n'ont pas été assez promues. Mais d'ici à ce que l'éolien ou le photovoltaïque tiennent leurs promesses, mieux vaut, selon eux, rester réaliste et ne pas négliger les sources d'énergie dites conventionnelles.

    Une majorité (52 %) reprennent à leurs compte les considérations d'Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, pour qui le nucléaire est, encore, une filière d'avenir.


    Pas de quoi réjouir les ONG environnementales et Europe Ecologie-Les Verts que la formule, lancée au coeur de l'été, avait fait bondir. Ils se consoleront difficilement en observant que 40 % des Français ne sont pas opposés à l'exploitation du gaz de schiste si les conditions sont satisfaisantes. Un taux relativement élevé, la classe politique se déclarant unanimement opposés au recours à la fracturation hydraulique, une technique très polluante, pour les récupérer. « Ce score ne reflète pas une hostilité de principe », souligne François Fatoux, délégué général de l'ORSE. Trois sondés sur quatre s'estiment mal informés au sujet du gaz de schiste.

    L'alourdissement annoncé de la facture de gaz et d'électricité des ménages pourrait renforcer l'attrait pour cette nouvelle source d'énergie. « Tous les Français (91 %) savent désormais et sont convaincus que l'énergie va coûter de plus en plus cher », signale l'étude. Situation très préoccupante, 81 % d'entre eux déclarent avoir de plus en plus de difficulté à payer leur note.

    Source et article complet : Les Echos

    Produit