12/09/2012

Transition énergétique : L'environnement et l'énergie au coeur des débats en France


Le gouvernement français a lancé une conférence sur le thème de l'environnement et de l'énergie, qui se tiendra les 14 et 15 septembre 2012. Stratégie industrielle pour les renouvelables et passage à 50% d'électricité d'origine nucléaire en 2025, renforcement de l'efficacité énergétique, lutte contre la précarité, tarifs, réseau… seront les sujets abrdés.
Stratégie industrielle pour les renouvelables et passage à 50% d'électricité d'origine nucléaire en 2025, renforcement de l'efficacité énergétique, lutte contre la précarité, tarifs, réseau… seront les sujets abrdés.
 
Le débat sur la transition énergétique devrait démarrer en novembre, a indiqué la ministre de l'Ecologie Delphine Batho. Il devrait durer au moins jusqu'à la moitié du premier semestre 2013 et déboucher sur un projet de loi de programmation sur l'énergie votée avant la fin de l'année. Cette première rencontre doit permettre de définir la méthode de discussion sur la forme et sur le fond. Des mesures d'urgence sur les renouvelables et le renforcement de l'isolation thermique des logements seront cependant d'ores et déjà discutées.
 
Objectifs 2020

A court terme, les objectifs sont connus. Ils ont été adoptés par les Européens en 2008. D'ici à 2020, les renouvelables doivent atteindre 23% du bouquet énergétique français, la consommation d'énergie diminuer de 20% - même si cette cible n'est pas encore obligatoire - et les émissions de CO2 réduire de 20%. Pour 2030, l'UE a lancé le débat, mais il devrait progresser moins vite qu'en France. Dans la lignée de la politique énergétique allemande, accélérée depuis la catastrophe de Fukushima, le commissaire à l'Energie Günther Oettinger estime nécessaire de fixer un objectif contraignant pour augmenter la production d'énergie renouvelable.
 
De son côté, la France entend plutôt miser sur une diminution supplémentaire des émissions de CO2, même si le président s'est engagé pendant sa campagne à limiter la part du nucléaire à 50% de l'électricité produite d'ici 2025.
 
L'horizon 2050 est plus flou. Anticiper le développement technologique et la consommation d'énergie à cette échéance est difficile et rend encore complexe la définition d'un scénario.
 
Une feuille de route contenant des orientations a pourtant été présentée par la Commission européenne fin 2011. Malgré ce cadre européen, et même mondial, les pays de l'UE qui, un à un, réfléchissent à leur stratégie énergétique semblent peu se préoccuper de ce qui se passe chez leurs voisins, explique le directeur du centre de géopolitique de l’énergie et des matières premières Patrice Geoffron (lire son interiew).
 
Les Etats ne veulent pas qu'on s'occupe de leurs affaires dans le domaine de la production énergétique, au point qu'ils ont gravé ce principe dans le marbre du traité de Lisbonne en vigueur depuis 2009.
 
Investir dans les projets verts
 
Un dernier sujet essentiel en période de disette budgétaire. Là encore, l'Europe ne pourra pas être ignorée. Au-delà de la taxe carbone, et des incitations des ménages à investir dans des projets verts, les fonds structurels européens ou ceux de la Banque européenne d'investissement sont des options à ne pas négliger.
 
"Ils peuvent accélérer la rénovation du bâtiment, estime Yannick Jadot, mais aussi permettre la création de deux ou trois grandes unités de production photovoltaïque et un réseau structuré de PME qui travailleraient sur l'innovation et l'assemblage."

Calendrier
 
  • 14 et 15 septembre : Lancement de la conférence environnementale
  • Novembre : Démarrage du débat sur la transition énergétique
  • Printemps 2013 : Fin évoquée des débats
  • Fin du premier semestre 2013 : Présentation envisagée d'un projet de loi de programmation sur l'énergie qui doit être votée avant la fin de l'année


Source et article complet : Euractiv.fr

Actus...

Débat sur l'énergie : la gouvernance et le calendrier seront arrêtés le 13 décembre

30/11/2012

Le débat national sur l'énergie entre dans sa phase préparatoire avec la première réunion du Conseil national du débat. Cette vaste consultation devrait aboutir à la définition d'une trajectoire énergétique de la France, à l'horizon 2020 et 2050.

>> Lire la suite

innovation(s)

M&R Energies est un bureau d'ingénierie spécialisé dans le photovoltaïque proposant des solutions intégrant la production et l'auto-consommation d'énergie via des centrales solaires dédiées au...

>> Lire la suite